< Retour
Formation

DISPO

Kinésithérapie post-opératoire du cancer du sein

Réf INK : 23D12PI - Thème : KINESITHERAPIE DES CICATRICES ET DLM

Réf ANDPC : 11752325003 - Session ANDPC : 003

750 €

Multi-sessions

PARIS (75)

Valorisable au titre du DPC

Susceptible d’être pris en charge par le FIF-PL

participer à la formation
Multi-sessions
33 jours
14 heures
3 sessions
Pré-requis : Masseur Kinésithérapeute

Déroulé du stage :
Du 24 mars au 7 avril : 1h en distanciel. Un tuto explicatif est présenté au début de cette étape.
Les 14 et 15 avril : 12h en présentiel
Du 15 mai au 30 mai : 1h en distanciel

Le cancer du sein concerne chaque année près de 60.000 nouvelles patientes. Premier cancer féminin, il est un réel problème de santé publique.

Dans le parcours de soins des patientes les kinésithérapeutes sont en première ligne des soins post opératoires. Pour prodiguer des soins de qualité, il faut connaitre leur parcours de soins préalable. Ainsi, les kinésithérapeutes doivent connaitre le mode d évolution des cancers du sein, le rôle essentiel du dépistage par mammographie et participer à en augmenter le nombre en sensibilisant toutes les patientes de leur cabinet ou service. Ils doivent connaitre les différentes interventions conservatrices ou radicales et la chirurgie axillaire pour en appréhender les séquelles éventuelles et les débusquer précocement. Les traitements radiothérapiques et médicaux doivent être connus pour distinguer les risques de leurs différents effets secondaires pour lesquels les kinésithérapeutes peuvent intervenir.

Enfin le rôle de l activité physique adaptée (APA) pour la qualité de vie et l allongement de la vie des patientes est expliqué. Les kinésithérapeutes doivent avoir les arguments pour inciter légitimement cette activité physique adaptée.

La fatigue est une des séquelles les plus fréquentes décrites par les patientes. Les kinésithérapeutes apprennent à la reconnaitre et à la respecter pour adapter leurs séances de rééducation.

Cette formation concernant la période post opératoire a pour but d améliorer les pratiques kinésithérapiques, de diminuer les séquelles et souffrances liées au cancer et à ces traitements, d améliorer la qualité de vie des patientes après cancer du sein. La prise en charge des séquelles orthopédiques et vasculaires participe à cette amélioration L éducation à l apprentissage des auto soins intègre les patientes dans leur prévention. Les limitations de l épaule concernent 40% d entre elles et le lymphœdème 5 à 20%.

Une prise en charge post opératoire spécifique basées sur les preuves (Evidence based practice EBP) permet de limiter ces séquelles et de traiter celles apparaissant plus tard.

Les kinésithérapeutes en décrivant leurs séquelles possibles permettent aux patientes dans leur parcours d en repérer l apparition. Ils leur apprennent à endiguer précocement leur évolution (prévention).

Pour aborder la prévention du lymphœdème avec leurs patientes, il est nécessaire que les kinésithérapeutes connaissent et partagent leur savoir des facteurs de risques. Ceux-là sont bien établis dans les dernières méta analyses. Ils dépendent de la chirurgie initiale. Il en découle un discours distinct et personnalisé selon les patientes. Des attitudes positives ou des conduites d évitement sont apprises.

Parmi les 60.000 patientes traitées pour un cancer du sein, 12.000 auront une ablation du sein (mastectomie). Leur reconstruction nécessite que les kinésithérapeutes soient familiarisés avec les différentes techniques possibles et par là optent pour une rééducation spécialisée à réaliser selon le protocole leur chirurgien.

On insistera dans cette formation sur le respect de la personne. La réalisation des séances de rééducation s appuie sur les recommandations des sociétés savantes kinésithérapiques et médico-chirurgicales et la HAS. Pour des questions humaines et d éthique une adaptation est faite selon les capacités physiques et psychique des patientes.

Cette formation s adresse autant aux kinésithérapeutes libéraux qu à ceux travaillant en hospitalier ou institution.
A l issue de ce stage, les kinésithérapeutes connaitront le parcours spécifique d une patiente donnée et les raisons de sa personnalisation de son traitement.

Ils auront été sensibilisés au rôle fondamental du dépistage systématique. Ils auront les arguments de persuasion pour inciter les autres patientes de leur cabinet ou de leur service à se faire dépister dès l âge de 50 ans au rythme d un dépistage tous les deux ans. Dans leur salle d attente, ils seront incités à placarder les affiches des campagnes de dépistage.

Ils auront acquis les connaissances pour conduire une rééducation réfléchie et personnalisée au cas de chaque patiente (ganglion sentinelle ou curage axillaire, tumorectomie ou mastectomie, signification d une chimiothérapie néo adjuvante par rapport à adjuvante, le rôle et les effets de la radiothérapie sur le complexe de l épaule, le rôle d un traitement hormonal et son incidence sur les douleurs

Ils insisteront sur le rôle de la récupération de l amplitude de l épaule qui est nécessaire pour s installer confortablement sur la table de radiothérapie. Cet impératif est urgemment demandé par les radiothérapeutes

Ils sauront traiter les cicatrices, les lymphocèles, les thromboses lymphatiques superficielles (cordings ou axillary web syndrom)

Ils sauront traiter par drainage manuel un œdème du bras, du sein ou de la paroi thoracique.

Ils sauront préparer et prendre en charge une patiente à sa reconstruction.

Ils sauront donner les informations nécessaires à une bonne éducation thérapeutique pour la prévention du lymphœdème.

Ils auront les arguments pour inciter les patientes à réaliser une activité physique adaptée et l adapter à la fatigue.

M FERRANDEZ JEAN CLAUDE

Masseur-Kinésithérapeute libéral à Avignon
Président de l’AKTL (Association française des Masseurs-kinésithérapeutes pour le traitement et la recherche des atteintes lympho-veineuses)


SI VOUS SOUHAITEZ  BÉNÉFICIER D'UNE PRISE EN CHARGE DPC

  • Il s’agit de votre premier programme DPC :

Rendez-vous sur mondpc.fr afin d’y créer votre profil en précisant votre numéro ADELI. Ce compte permettra de vous rattacher à l’ANDPC (guichet unique qui gère le DPC) pour la prise en charge de votre inscription et de votre indemnisation pour perte d’activité.

  • Vous avez déjà réalisé au moins un programme DPC :

Connectez-vous sur votre compte personnel sur le site www.mondpc.fr, avec vos identifiants pour vérifier le solde de votre forfait annuel.

 

SI VOUS SOUHAITEZ BÉNÉFICIER D'UNE PRISE EN CHARGE FIF PL

Seuls les professionnels libéraux peuvent bénéficier d'une prise en charge FIF PL

1. Avant la formation vous devez, remplir votre demande préalable de prise en charge en ligne (www.fifpl.fr) via votre compte personnel et scanner vos justificatifs : 

- programme de la formation ou du congrès
- convention de la formation
- attestation de versement de la contribution à la formation professionnelle (URSSAF)
- RIB

2. Sur place, vous devez :

- émarger le jour de la formation ou du congrès pour attester de votre présence,
- remplir une fiche d’évaluation immédiate du congrès.

3. Après la formation, vous devez :

- déposer sur votre compte du site FIF-PL votre attestation de présence et de règlement (format pdf) qui vous sera envoyée par l'INK les jours suivants la formation.

24 mars 2023 au 07 avril 2023

A DISTANCE

75020 - PARIS

14 avril 2023 au 15 avril 2023

INSTITUT NATIONAL DE LA KINESITHERAPIE

3 RUE LESPAGNOL (dans la rue du Repos)

75020 - PARIS

15 mai 2023 au 30 mai 2023

A DISTANCE

-

Autres formations

Peau et kinésithérapie

Multi-sessions

Kinésithérapie du lymphoedème après cancer du sein opéré

Multi-sessions

NANCY (54)

Kinésithérapie post-opératoire du cancer du sein

Multi-sessions

NANCY (54)

Kinésithérapie post-opératoire du cancer du sein

Multi-sessions

Kinésithérapie des cicatrices

17 au 18 mars 2023

PARIS (75)

Kinésithérapie du lymphoedème après cancer du sein opéré

Multi-sessions

PARIS (75)

Kinésithérapie des cicatrices

24 au 25 mars 2023

NANCY (54)

Kinésithérapie des cicatrices

du 31 mars 2023 au 01 avril 2023

PARIS (75)

Kinésithérapie post-opératoire du cancer du sein

Multi-sessions

Kinésithérapie des cicatrices

14 au 15 avril 2023

ARRAS (62)