< Retour
Formation

DISPO

Kinésithérapie des cicatrices

Réf INK : 23D7 - Thème : KINESITHERAPIE DES CICATRICES ET DLM

Réf ANDPC : 11752325XXX - Session ANDPC :

650 €

14 au 15 avril 2023

ARRAS (62)

Valorisable au titre du DPC sous réserve de sa publication

Susceptible d’être pris en charge par le FIF-PL

participer à la formation
Dates
14
avr.
15
avr.
au
Pré-requis : Kinésithérapeute / Physiothérapeute

Dans le domaine des plaies, la recherche scientifique s est surtout concentrée sur les retards de cicatrisation tels, plaies chroniques ulcères variqueux et escarres. Certaines pathologies sont à l origine du blocage ou du ralentissement de leur cicatrisation. Elles sont retrouvées le plus souvent chez le patient âgé. Il s agit alors de troubles nutritionnels, métaboliques, vasculaires, neurologiques, infectieux et médicamenteux.

Pour les patients prises en charge par les masseurs-kinésithérapeutes, la problématique cicatricielle peut être multiple et concerne surtout les excès de cicatrisation.
La cicatrice physiologique tend à se rapprocher le plus possible du tissu initial et de la peau normale même si la restauration ad integrum ne se fait jamais.
Cependant, certaines cicatrices ne régressent pas spontanément et peuvent être invalidantes sur les plans fonctionnel et esthétique. Il s agit de cicatrices anormales ou pathologiques.

Le kinésithérapeute doit connaître le mécanisme de l installation d une cicatrisation anormale pour pouvoir indiquer et surtout contre-indiquer certaines techniques de prise en charge, qu elles soient manuelles ou mécaniques.
Avec l accord du médecin, Il peut également avoir un rôle de conseil sur l utilisation de certains dispositifs compressifs et de certaines crèmes pharmaceutiques.

Le kinésithérapeute intervient sur les cicatrices qui n ont pas les caractéristiques de la peau normale : souple, plane, mobile, indolore, claire. Quelle que soit leur localisation anatomique et leurs caractéristiques, quel que soit le moment dans le temps où le kinésithérapeute interviendra, il pourra être efficace. Il est tout à fait possible d être délétère sur une cicatrice. L intérêt du patient et une bonne pratique professionnelle nous imposent de ne pas utiliser sans discernement toutes les techniques à notre portée.

Certaines cicatrices ne régressent pas spontanément et peuvent être invalidantes pour le patient tant sur le plan esthétique que fonctionnel.

Les indications de la kinésithérapie des cicatrices sont nombreuses.

A l issue de la formation, le kinésithérapeute aura la capacité de :

- Maitriser les savoirs en lien avec les troubles cicatriciels notamment cutanés
- Connaître l anatomie de la peau et sa physiologie et sa physiopathologie cicatricielle
et les troubles circulatoires pouvant contribuer aux défauts de cicatrisation
- Connaitre les traitements adaptés au type de cicatrice
- Comprendre les différentes méthodes
- S approprier les spécificités techniques
- Maîtriser à travers le raisonnement clinique la prise en charge de la cicatrice et des
troubles vasculaires de la cicatrisation
- Mettre en lien ses savoirs et savoir-faire en lien avec la cicatrisation avec les éléments recueillis lors de l examen du patient afin de poser l indication de certaines techniques et de contre-indiquer les autres
- Construire et mettre en œuvre une rééducation adaptée en fonction du type de
lésion et des particularités du patient en intégrant les techniques à visée circulatoire
- Maîtriser à travers le raisonnement clinique la prise en charge spécifique des cicatrices cutanées : choisir, adapter et doser les techniques employées
- Connaître les contre-indications
- Informer et d éduquer le patient à des règles d hygiène de vie et de prophylaxie en
lui prodiguant des conseils et exercices d auto-rééducation
- Effectuer une évaluation continue de sa pratique professionnelle et de l évolution de l état de santé du patient

Mme VARAUD NADINE

Kinésithérapie libérale, spécialisée en traitement des cicatrices et rééducation maxillo-faciale
Vacations en cliniques, chirurgie ORL et maxillo-faciale


SI VOUS SOUHAITEZ  BÉNÉFICIER D'UNE PRISE EN CHARGE DPC

  • Il s’agit de votre premier programme DPC :

Rendez-vous sur mondpc.fr afin d’y créer votre profil en précisant votre numéro ADELI. Ce compte permettra de vous rattacher à l’ANDPC (guichet unique qui gère le DPC) pour la prise en charge de votre inscription et de votre indemnisation pour perte d’activité.

  • Vous avez déjà réalisé au moins un programme DPC :

Connectez-vous sur votre compte personnel sur le site www.mondpc.fr, avec vos identifiants pour vérifier le solde de votre forfait annuel.

 

SI VOUS SOUHAITEZ BÉNÉFICIER D'UNE PRISE EN CHARGE FIF PL

Seuls les professionnels libéraux peuvent bénéficier d'une prise en charge FIF PL

1. Avant la formation vous devez, remplir votre demande préalable de prise en charge en ligne (www.fifpl.fr) via votre compte personnel et scanner vos justificatifs : 

- programme de la formation ou du congrès
- convention de la formation
- attestation de versement de la contribution à la formation professionnelle (URSSAF)
- RIB

2. Sur place, vous devez :

- émarger le jour de la formation ou du congrès pour attester de votre présence,
- remplir une fiche d’évaluation immédiate du congrès.

3. Après la formation, vous devez :

- déposer sur votre compte du site FIF-PL votre attestation de présence et de règlement (format pdf) qui vous sera envoyée par l'INK les jours suivants la formation.

14 avril 2023 au 15 avril 2023

HOTEL MERCURE ARRAS CENTRE GARE

58 boulevard Carnot

62000 - ARRAS